Comprendre les contrats futures – Les produits financiers

Un Future est un engagement ferme d’acheter ou de vendre une quantité convenue d’un actif à un prix fixé à l’avance et à une date future convenue.

Un Future est un instrument financier dérivé de la catégorie des contrats à terme. Il est standardisé et coté sur un marché réglementé.
Les contrats à terme permettent de négocier l’achat ou la vente d’un actif  précis dans le futur à un prix convenu.

La valeur d’un contrat Future va dépendre de l’évolution du prix de l’actif sous-jacent, c’est un produit dérivé.
Les contrats peuvent porter sur de nombreux sous-jacents : produits agricoles, matières premières, devises, indices boursiers etc.

Les contrats à terme ont toujours existé. Ils servaient par exemple aux producteurs agricole.

Exemple d’utilisation des futures pour une récolte de blé :

La récolte du blé se fait en été mais les ventes n’auront lieu qu’en automne. Même si le blé se traite aujourd’hui sur le marché au comptant à 1500 $ la tonne, le producteur ne peut pas savoir à combien il va pouvoir vendre sa récolte en automne.
Le producteur négocie donc avec un futur acheteur le prix auquel il lui vendre une tonne de blé dans 3 mois.

Le producteur est alors assuré de pouvoir écouler une partie de sa récolte à un prix fixé à l’avance. L’acheteur est lui assuré de pouvoir acheter une tonne de blé dans 3 mois à un prix qu’il connait déjà.

Si 3 mois plus tard, le prix du blé est monté à 1600 $, l’acheteur du Future est gagnant car il va acheter une tonne à 1500 $, le vendeur est lui perdant puisqu’il aurait pu vendre sa tonne de blé plus chère (ce qu’il ne pouvait pas savoir).
Si le prix du blé baisse à 1400 $, l’acheteur du Future est perdant car il va acheter une tonne à 1500 $, le vendeur est lui gagnant car s’il vendait sa tonné de blé aux conditions actuelles du marché, il ne pourrait en tirer que 1400 $.
L’avantage du Future est donc de connaître à l’avance le prix auquel on pourra acheter l’actif sous-jacent à terme.

Les caractéristiques d’un contrat future :

  • le sous-jacent (matière première, indice boursier, devise etc.)
  • la quantité ou le nominal
  • le mode de cotation (en pourcentage ou en valeur)
  • la variation minimale autorisée du prix (le « tick »)
  • l’échéance
  • le mode de livraison: livraison du sous-jacent ou en cash

Marché réglementé

Les contrats Futures se négocient exclusivement sur des et régulés (, , …).

Au moment de l’exécution des transactions, c’est la qui vient s’interposer entre l’acheteur et le vendeur. Elle devient l’acheteur pour tous les vendeurs et le vendeur pour tous les acheteurs.
La chambre de compensation assume donc à la place des participants le risque de contrepartie.

En échange, chaque adhérent doit verser à la chambre un dépôt de garantie à l’exécution de chaque négociation. Ces dépôts de garantie sont réévalués tous les jours en fonction de la valeur de marché des positions détenues par l’adhérent, on dit qu’ils sont marked to market.

La différence (cours de compensation du jour – cours de compensation veille) > 0 est payée par les vendeurs à la chambre de compensation, qui la reverse aux acheteurs. Ce sont les appels de marge.
Les marchés de futures présentent ainsi la particularité que le résultat de chaque transaction est calculé et perçu ou payé quotidiennement.

Caractéristiques du contrat Future sur le CAC 40

Unité de négociation Pour chaque contrat, un point d’indice vaut 10 euros.
La taille du contrat est donc égale à la valeur de l’indice CAC 40 multipliée par 10 euros.
Ainsi, si le CAC 40 cote 3250 points, chaque contrat vaut 3250 * 10 = 32 500 euros.
Marché de cotation
MONEP
Echelon minimum de cotation Le contrat à terme ferme sur l’indice CAC 40 est coté en points d’indice avec une seule décimale.
La variation minimale (tick) est de 0,5 point d’indice soit 5 euros.
Horaires de cotation Les cotations s’étendent de 8h00 à 22h00.La séance de cotation étant divisée en deux périodes distinctes :
– La session du jour : de 8h00 à 17h30
– La session de nuit : de 17h35 à 22h00
Echéances Comme tout contrat à terme, l’achat d’un contrat engage son acheteur et sonvendeur sur une certaine durée.
Les négociations s’effectuent simultanément sur 14 échéances glissantes : 3 échéances mensuelles ; 3 échéances trimestrielles du cycle mars, juin, septembre, décembre ; 8 échéances semestrielles du cycle juin et décembre.Il est possible de traiter sur les « futures » jusqu’à leur date d’échéance qui intervient le 3ème vendredi du mois d’échéance à 16 h 00.
Une nouvelle échéance 
est ensuite ouverte, le premier jour de suivant la clôture.Remarque : le contrat portant sur l’échéance la plus rapprochée est le plus liquide, c’est sur celui là que se concentre l’essentiel des transactions.Remarque: le contrat portant sur l’échéance la plus rapprochée est le plus liquide, c’est sur celui là que se concentrent l’essentiel des transactions.
Dépôt de garantie (ou deposit) Pour intervenir sur les Futures, il faut disposer d’une certaine somme sur son compte, c’est le dépôt de garantie. Suivant les courtiers par lesquels vous passez, le montant est différent.Il faut compter entre 2000 et 7000 euros environ par contrat négocié.
Cours de compensation A l’issue de chaque séance de négociation, Euronext détermine le cours de compensation de chaque échéance sur la base des cours cotés à la fin de la séance.
Frais de transaction Variable suivant les intermédiaires, généralement entre 4 et 12 euros par contrat.Euronext prélève également une commission de négociation de 0,14 euro HT et une commission de compensation de 0,21 euro HT sur chaque contrat à terme ferme CAC 40 négocié ou liquidé par compensation financière.
Variations maximales autorisées en séance La limite de variation quotidienne du contrat FCE, est fixée à +/- 325 points d’indice par rapport au cours de compensation de la veille.
Lorsque cette limite est franchie, les cotations peuvent être momentanément suspendues.
Il peut, par ailleurs, être procédé à un appel de garantie supplémentaire.

Exemple d’achat/vente du Future CAC 40

Achat le 8 janvier de 2 contrats Future sur l’indice CAC 40 échéance mars qui cotent 3280,50.
Ces 2 contrats représentent une valeur nominale de 3280,5 x 10 € x 2 = 65 610 €.

Un dépôt minimum de 2 500 € x 2 = 5 000 € est demandé par l’intermédiaire.
Le marché a progressé de 5 %, revente le 10 janvier des 2 contrats Future qui cotent chacun 3444,50.

Opération

Cours de compensation

Dépôt de garantie en €

Appel de marge en €

8 janvier Achat de 2 contrats à 3 280,5

Versement du dépôt de garantie :
2 x 2 500 €

Montant de l’appel de marge :
(3 315 – 3 280,5) x 10 x 2

3315

– 5000

+ 690

9 janvier Montant de l’appel de marge :
(3 315 – 3 305) x 10 x 2

3305

– 200

10 janvier Vente de 2 contrats à 3 444,50

Remboursement du dépôt de garantie

Montant de l’appel de marge :

(3 444,5 – 3 305) x 10 x 2

+ 5000

+ 2790

Résultat

+ 3280

Le résultat final est un bénéfice de 3280 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *