Le fonctionnement d’un Swap – Les produits financiers

Un est un contrat d’échange périodique de flux financiers conclu entre deux parties, le plus souvent des banques ou des établissements financiers. Pour faire simple, 2 parties s’accordent pour échanger un actif sous-jacent.

Un swap est un dont le sous-jacent peut être un taux d’intérêt (le plus souvent), une devise, un panier d’actions, des matières premières ou encore un risque de crédit (Credit Default Swap, couramment appelé CDS).
Le swap d’actions (ou Equity Swap) est, entre autre, utilisé pour créer des trackers sur des indices boursiers étrangers éligible au PEA (voir l’article : Pourquoi des trackers non européens sont éligibles au PEA).

Le swap de taux d’intérêt est le contrat le plus courant, c’est un contrat d’échange de taux entre deux parties. Le taux peut être variable et c’est de là que vient l’intérêt d’un swap.

Il existe plusieurs formes de swaps de taux d’intérêt traditionnels :

  • Swap Standard (ou vanille) : Une entreprise emprunte à taux fixe, l’autre à
  • (Currency IRS) : Une entreprise emprunte à taux fixe dans une devise, l’autre emprunte à taux variable dans une autre devise
  • : Les 2 entreprises empruntes à taux variable dans une ou plusieurs devises et s’échangent les flux.
  • : échange les intérêts et la valeur d’un sous-jacent dans une devise contre sa valeur dans une autre devise

Les entreprises ont souvent plus de facilités à emprunter dans leur pays d’origine, les swaps permettent donc d’échanger ses avantages entre les entreprises.
Une entreprise A ayant des facilités à emprunter en France pourra faire un swap avec une entreprise B ayant des facilités à emprunter aux USA.

Un des objectifs des swaps est d’abaisser les coûts de financement des emprunts réalisés.

Fonctionnement d’un Swap de taux

Un Swap se représente comme 2 jambes, 1 jambe acheteuse et 1 jambe payeuse.
L’opération consiste à un échange des intérêts générés par les sous-jacents.

Pour un (taux fixe contre taux variable) dont le sous-jacent est un dépôt qui génère des intérêts :

La société A détient un placement à taux fixe (5%) qu’elle souhaite échanger contre un taux variable indéxé sur l’ 3M car elle anticipe une hausse des taux variables qui dépasserai son taux fixe actuel (5%).

La société B détient un placement à un taux variable () qu’elle voudrait échanger contre un taux fixe à 5% car elle anticipe une baisse des taux variables qui seraient alors inférieur au taux fixe à 5%.

Les sociétés A et B peuvent utiliser un Swap vanille pour effectuer cette échange.
Le Swap sera composé de deux jambes : un taux fixe à 5% et un taux variable Euribor 3M. Les 2 sociétés se mettent d’accord pour que ce contrat Swap dure 6 ans.

Au moment de conclure la transaction l’opération est neutre pour les 2 entreprises. C’est l’évolution du taux variable indexé sur l’Euribor 3M qui va avantager une société et désavantager l’autre.

Pendant la durée de vie du Swap :

Dès que des intérêts seront versés par les placements des sociétés A et B, ils seront immédiatement échangés.
Les intérêts peuvent être reçus en même temps ou peuvent être décalés si les versements ne sont pas simultanés.
A chaque versement

  • La société A versera les intérêts reçus du placement à taux fixe à la société B
  • La société B versera les intérêts reçus du placement à taux variable à la société A

Exemple d’évolution des versements :

Fonctionnement d'un Swap
Exemple d'un Swap de taux d'intérêt

Après 6 ans (fin du swap) :

  • La société A aura versé à la société B l’intégralité des intérêts à taux fixe, soit 600.
  • La société B aura versé à la société A l’intégralité des  intérêts à taux variable, soit 610

La société A aura payé à la société B 600 et aura perçu 610, bénéfice de 10.
La société B aura payé à la société A 610 et aura perçu 600, perte de 10.

L’avantage d’un Swap vanille et qu’il n’y a pas d’échange de sous-jacents, seul le résultat (les intérêts) est échangé.
Le swap permet à l’un des émetteurs de se protéger contre le risque de variation des taux tandis que l’autre préfère avoir un taux variable.

Exemple d’un swap de devises

La société française A a besoin de 50 millions de dollars pour sa filiale implantée aux Etats-Unis, tandis que la société américaine B a besoin de l’équivalent en euros de la même somme pour investir en Europe. Elles concluent alors un swap de devises de 50 millions de dollars, basé sur la cotation EUR/USD 1,60 sur 10 ans.

La société américaine B verse donc 50 millions de dollars à la société française A, qui lui verse à son tour 50 000 000 $ / 1,60 = 31 250 000 €.
Lors de l’établissement du contrat, les deux entreprises ont aussi convenu de se payer pendant 10 ans des intérêts de 7 % pour le dollar et de 4 % pour l’euro.
Chaque année, la société A doit payer 50 000 000 $ x 7 % = 3 500 000 $ à la société B et la société B paie chaque année 31 250 000 € x 4 % = 1 250 000 € à la société A.

 

Une réflexion au sujet de « Le fonctionnement d’un Swap – Les produits financiers »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *