Impact des interventions de le FED sur la Bourse

Depuis la faillite de Lehman Brothers en 2008, la , la FED a procédé à plusieurs interventions financières ayant pour but de relancer l’économie et éviter le (raréfaction des crédits qui bloque l’économie).

Les interventions de la FED nommées consistaient à prêter de l’argent aux commerciales à des taux très réduits quasiment proche de 0, c’est ce qu’on appelle également « faire marcher la  ».
Les taux d’emprunt sont bas, ce qui incite les banques à emprunter de l’argent à la FED et à pour conséquence d’augmenter la .

Le but étant d’inciter les banques à réinvestir l’argent emprunté dans l’économie réelle mais ce n’est pas toujours le cas en pratique puisque les banques préfèrent investir dans les actifs qui auront le plus grand rendement. C’est pourquoi une partie de l’argent emprunté se retrouve investie sur les marchés financiers, ce qui « dope » les indices boursiers.

Le graphique suivant met en relief l’impact des interventions de Quantitative Easing de la FED sur l’indice boursier américain .

On voit clairement que la tendance est à la hausse lors des opérations de Quantitative Easing car des liquidités ont été investies sur le marché .

L'impact de la FED sur le S&P 500
L'impact de la FED sur la et les marchés financiers

Il y a eu 3 opérations de la Fed :

  • Quantitative Easing (Credit Easing) : facilitation des crédits après la faillite de Lehman Brothers
  • 2 (Quantitative Easing 2) : facilitation des crédits de fin 2010 à mi 2011
  • : opération de rachat sur la dette américain pour faire diminuer les taux d’intérêts à long terme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *