La Vente à Découvert (VAD) pour gagner sur la baisse des actions

Le comportement le plus intuitif pour un investisseur en Bourse est d’acheter une action pour la revendre à un prix plus élevé. Cette attitude fonctionne dans un marché haussier, l’actionnaire gagne de l’argent car il revend plus cher l’action qu’il a acheté.

Mais il est également possible d’inverser les étapes d’achat et de vente pour faire un bénéfice sur la baisse de l’action, c’est la Vente à découvert (VAD) ou Short Selling en anglais.

Schéma classique à l’achat : Un investisseur achète 10 actions Total à 35 €. 1 mois plus tard, le cours de l’action est à 40 €.

Si il revend ses 10 actions, il fait un bénéfice de nombre d’actions x (cours de vente – cours d’achat) = 10 x (40 – 35) = 50 € car le cours de l’action Total était en hausse.

Un investisseur anticipant une baisse de l’action Total de 35 € à 40 € peut faire exactement l’inverse.

Schéma de vente à découvert : L’investisseur vend 10 actions Total (qu’ils ne possèdent pas) à 35 €. 1 mois plus tard, le cours de l’action est à 30 €.
Il achète alors 10 actions Total, il fait alors un bénéfice de nombre d’actions x (cours de vente – cours d’achat) = 10 x (35 – 30) = 50 € car le cours de l’action Total était en baisse, comme il l’avait anticipé.

Continuer la lecture de La Vente à Découvert (VAD) pour gagner sur la baisse des actions

Les automates de trading affolent la Bourse de New York

Les algorithmes de trading de Knight Capital ont rendu fou Wall Street mercredi 1er août entre 9h30 et 10h15. 148 sociétés ont été victimes de variations brutales plongeant dans le chaos la bourse de New York.
Les automates de trading de Knight Capital ont fonctionné de manière totalement irrationnelle faisant perdre au moins 440 millions à la maison de courtage.

Durant 45 minutes, les cotations de 148 sociétés sont devenues totalement irrationnelles, certaines actions comme Dole Food s’envolaient alors que d’autres comme Harley-Davidson plongeaient. Les actions de Wizzard Software Corporation sont même passées de 3.50 $ à 14.76 $ en quelques minutes.

Le coupable : Knight Capital

Il a fallu plusieurs heures pour comprendre ce qui s’était passé et identifier le coupable : Knight Capital et ses algorithmes de trading.
Knight Capital est une société américaine employant 1500 personnes, spécialisée dans le market-making et le trading électronique et faisant un chiffre d’affaires de 1,4 milliards de dollars.
Les algorithmes de Knight Capital achètent et revendent en permanence des actions pour assurer la liquidité du marché.

Continuer la lecture de Les automates de trading affolent la Bourse de New York